Lods - Histoire

 Lods

 Les scieries

Au début du XIX' siècle, pour les besoins industriels et A familiaux. les arbres et les forêts comtoises sont débités en charpente et planches de menuiserie par des scieurs de long ou équarris à la hache. Bientôt, l'apparition de châssis à lames de scie multiples et scies circulaires nécessite l'emploi de la force motrice. La Loue est là, rapide et abondante, elle se prête parfaitement au développement de la force hydraulique ; alors nais-sent plusieurs scieries sur les bords de la rivière, actionnées au début par roues à aubes et ensuite par turbines de plus en plus perfectionnées (en 1968, la dernière scierie cesse ses activités). A peu près à la même époque que les scieries, une tuilerie s'installe à l'extrémité du village côté Mouthier. A la fin du XIX' siècle, l'approvisionnement en terre devenant difficile, elle s'adjoint une scie multiple et petit à petit se transforme en scierie.