Lods - Histoire

 Lods

 Le Vigne

Pourquoi un vignoble dans un climat continental ?
La vallée bénéficie d'un temps relativement clé-ment, avec des pentes ensoleillées, qui tranche sur la rudesse des plateaux et la montagne jurassienne. La Haute-Loue s'est tournée vers la vigne parce que la pente de ses versants et la pauvreté du sol lui interdisaient l'agriculture. La vigne commence certaine-ment lors de la fondation du prieuré de Mouthier au IX` siècle. Dès le XIII` siècle, la vigne nourrit la plus grande partie de la population. Du XVII` au XVIII' siècle, la plus belle période du vignoble, le vin s'exporte jusqu'en Suisse et en Alsace. Il y a 130 hectares de vigne à Lods à la veille de la Révolution.


Mais la vie du vigneron est dure et pleine d'aléas, l'âpreté du milieu naturel double son travail et sou-vent anéantit le fruit de ses efforts. Il n'y a parfois pas de récoltes. Au XIX' siècle, avec l'arrivée du chemin de fer, la concurrence touche la vallée de la Lotie car celui-ci amène dans toute la région les vins du Midi et d'Algérie qui sont livrés à domicile, à bas prix et cela en pleine crise du phylloxéra qui a détruit complètement le vignoble. Il n'y a plus que 53 hectares de vigne à Lods en 1912. Le manque de main-d'œuvre dû à la guerre porte un dernier coup et c'est la fin du vignoble. Aujourd'hui les vignes sont devenues pâtures ou friches.

Musée de la Vigne et du Vin à Lods >>